Protecteur solaire bio, quel est son type de filtres ?

Protecteur solaire bio, quel est son type de filtres ?

Les filtres minéraux du protecteur solaire bio.

Une des différences les plus importantes entre un protecteur solaire bio et les autres c’est le type de filtres qu’il contient.

L’efficacité d’un bon protecteur solaire se trouve, entre autres, dans la capacité du filtre pour éviter les conséquences négatives du rayonnement ultraviolet solaire. Il faut bien savoir qu’aucun protecteur solaire, quel que soit son filtre, n’offre une protection 100%.

C’est pourquoi, dans l’objectif de mieux comprendre la portée de ces filtres, nous allons présenter les principales caractéristiques de chacun d’eux.




Protecteur solaire bio doté de filtres minéraux.



Ce type de protecteur solaire est habituellement employé dans la cosmétique bio puisqu’il est composé de filtres minéraux, non polluants et d’origine naturelle. On les appelle également filtres physiques ou écrans minéraux, ce sont des poudres inertes et opaques.

Elles agissent comme des miroirs, reflétant les rayons UV et par conséquent empêchant leur pénétration dans la peau. Avec ces protecteurs solaires naturels, nous évitons les réactions chimiques, les rougeurs cutanée, les coups de soleil, etc.


Ce type de protecteur solaire bio protège contre les rayons UVA et UVB (les rayons UVC, les plus nocifs ne traversent pas la couche d’ozone) et il permet également d’arrêter les rayons infrarouges.

S’agissant d’un protecteur solaire naturel sans nanoparticules, la peau n’absorbe pas le filtre minéral, il est donc maintenu sur la superficie cutanée. De cette manière, il reflète le rayonnement solaire comme le ferait un miroir. De plus, comme les rayons UV ne pénètrent pas dans la peau, alors ils ne stimulent pratiquement pas la production de mélanine.


BIOferta vous propose des protecteurs solaires bio sans nanoparticule qui protègent votre peau de manière efficace.

Les filtres minéraux les plus employés dans les protecteurs solaires naturels sont le dioxyde de titane et l’oxyde de zinc, totalement inoffensifs pour la santé et pour l’environnement marin.

Le protecteur solaire bio est fortement recommandé pour les peaux délicates (bébé/enfant), sensibles, sèches, ridées ou encore pour celles présentant des réactions allergiques. Peu à peu, l’effet blanchâtre dû aux pigments minéraux de ce type de filtres a été réduit grâce à la micronisation.

Enfin, le protecteur solaire bio doté de filtres minéraux offre une action immédiate, vous n’avez donc plus besoin de l’appliquer autant de temps à l’avance comme pour le protecteur solaire conventionnel.



Protecteur solaire doté de filtres chimiques.


Les filtres chimiques de ce protecteur solaire ont une origine organique (liaison de carbone). En résumé, ils absorbent les rayons UV et les transforme en un autre type d’énergie moins nocif pour la peau.

Avec l’emploi des protecteurs solaires chimiques, on augmente la résistance de la peau face aux rayons UV. Selon le type de longueur d’onde, ils existent des filtres UVA ou/et UVB.

Les filtres chimiques sont en général des substances synthétiques complexes, bien souvent dérivées du pétrole. Comme ils pénètrent dans la peau, ils ont également des effets adverses, comme les allergies et les intolérances.

À tout cela il faut ajouter que durant le processus de transformation de l’énergie, des radicaux libres sont libérés, ce qui peut susciter le vieillissement cutané et augmenter les probabilités de cancer.

Sa texture fluide permet un étalement facile et bien souvent sans restes blanchâtres.

Pour qu’un protecteur solaire chimique soit efficace, il doit être appliqué une trentaine de minutes avant l’exposition solaire, car un temps de pause est requis pour devenir actif.

Pour finir, ils existent des protecteurs solaires qui combinent les deux types de filtres ci-dessus, aussi bien chimiques que minéraux. Cela veut donc dire qu’une crème solaire avec filtre minéraux ne correspond pas toujours à un protecteur solaire bio, alors soyez vigilant !

Pour plus d'information, n'hésitez pas à consulter notre article sur les bienfaits de la crème solaire minérale.


Et vous, avez-vous déjà testé un protecteur solaire bio ? Si vous connaissez d’autres caractéristiques correspondantes au protecteur solaire minéral ou chimique, n’hésitez pas à laisser votre commentaire.

2 Commentaires

    • Avatar
      María
      juil. 28, 2015

      Mi bebé va a tener 9 meses y no sé qué factor solar debería utilizar, me podrías recomendar algunos. María.

      • Avatar
        BIOferta
        juil. 29, 2015

        Hola María, primero avisarte que la exposición al sol de los menores de 3 años no es recomendable, pero ya sabemos que evitar esta situación es bastante difícil… Nosotros aconsejamos utilizar un protector solar físico con factor 50 ó 50+ ya que la piel de los bebés es muy delicada. Te invito a leer nuestro artículo sobre ¿cuál es la mejor crema solar para bebés (http://www.bioferta.com/es/smartblog/9_crema-solar-para-bebes-bio.html), seguro que te será muy útil. Muchas gracias por el comentario.

Laisser un commentaire

* Nom
* E-mail : (Non publié)
   Site Internet: (Site url avec http://)
* Commentaire
Code