Dioxyde de Titane : quels sont les risques ?

Dioxyde de Titane : quels sont les risques ?

Les dangers des nanoparticules dans la cosmétique.

 

Ces dernières années le Dioxyde de Titane (Titanium dioxyde ou CI 77891) est de plus en plus soupçonné de toxicité. Qu’est-ce que c’est ? À quoi sert-il ? Est-il dangereux pour la santé ? C’est ce que nous allons découvrir ensemble dans cet article !

Qu’est-ce que le Dioxyde de Titane ?

Ce sel minéral naturel sous forme de poudre blanche est utilisé dans la composition de nombreux produits de notre vie quotidienne comme par exemple les dentifrices, les crèmes solaires, les médicaments, la peinture ou encore les confiseries.

À quoi sert-il ?

Il est principalement utilisé en tant que colorant, conservateur ou filtre solaire. Les fabricants utilisent le Dioxyde de Titane dans les formules en tant que pigment et opacifiant.

Comment savoir si votre produit cosmétique contient du Dioxyde de Titane ?

Vous pouvez le reconnaître sur l’étiquette INCI des produits cosmétique sous le nom « Titanium dioxyde » ou CI77891 (s’il est utilisé comme colorant). Dans l’alimentation il apparaît sur l’étiquette sous le code E171.

Le Dioxyde de Titane est-il dangereux pour la santé ?

Les nanoparticules de Dioxyde de Titane sont depuis quelques années accusées d’être à l’origine de certaines allergies respiratoires, asthme, bronchite, rhinite, troubles cardiovasculaires ou encore certains cancers. Le personnel qui manipule, lors de la fabrication de produits, de la poudre de Dioxyde de Titane est donc exposé directement à ces risques par voie respiratoire. Les particules s’accumulent dans l’organisme et il ne parvient pas à s’en débarrasser.

Certains tests ont montré que le Dioxyde de Titane, lorsqu’il est sous forme de nanoparticules, pourrait avoir une activité pro-inflammatoire sur les poumons et le péritoine.

Il faut savoir que les nanoparticules sont des éléments ayant une taille nanométrique, entre 1 et 100 nanomètres (1 nanomètre est 1000 millions de fois plus petit qu’un mètre). 

Comme les particules minérales micronisées sont devenues de plus en plus courantes en  cosmétique ces dernières années, ces faits ont vite été mis en relation avec les dangers des nanoparticules de Dioxyde de Titane dans la cosmétique.

Selon d’autres études réalisées par les fabricants de cosmétique BIO les nanoparticules de Dioxyde de Titane resteraient dans la couche superficielle de l’épiderme (2 à 4 micromètres d’épaisseur) qui se renouvelle tous les jours. Selon le résultat de ces analyses, les particules minérales seraient donc éliminées avec les cellules mortes. Cependant, le doute est toujours présent s’il s’agit de peau abîmée (brûlure, etc.)

Quelles sont les solutions face aux risques potentiels des nanoparticules de Dioxyde de Titane dans la cosmétique ?

Le Dioxyde de Titane ne représenterait un risque potentiel que s’il est micronisé à moins de 30 à 50 nm, c’est pourquoi plusieurs solutions ont été mises en œuvre par les fabricants de cosmétiques BIO pour éviter ce type de risque :

  • -          Garantir des formules sans nanoparticules, avec un diamètre des particules supérieur à 100 nm. Il est intéressant de rappeler que pour obtenir la certification d’un produit par Ecocert ou Soil association le diamètre des particules ne doit pas être inférieur à 100 nm.

  • -          Opter pour l’encapsulation. Certains fabricants encapsulent le Dioxyde de Titane dans de l’acide stéarique végétal (acide gras dérivé de l’huile de coco), des triglycérides végétaux ou encore de la silice. Ce procédé permet de stabiliser les nanoparticules en les rendant non volatiles et en réduisant ainsi d’avantage le risque potentiel de pénétration.

Comment savoir si un produit cosmétique contient des nanoparticules de Dioxyde de Titane?

Depuis le mois de juillet 2013, la réglementation sur les nanomatériaux dans les cosmétiques en Europe oblige les fabricants à indiquer la présence des nanomatériaux dans la liste des ingrédients de l’INCI. Selon cette règle d’étiquetage, le fabricant doit indiquer le terme nano entre crochets à la suite du nom de l’ingrédient concerné, par exemple pour le TiO2 : Titanium dioxyde [nano].  

Dans notre boutique online, tous nos protecteurs solaires naturels et bio sont fabriqués sans nanoparticules. Nous en profitons pour vous rappeler l’importance de savoir lire la liste des ingrédients  sur l’étiquette INCI des produits pour éviter ainsi les substances potentiellement toxiques pour votre santé.

9 Commentaires

    • Avatar
      ESMERALDA MARLYN
      oct. 17, 2017

      me encanto lo de encapsulacion y me gustaria hacerles un par de preguntas

      • Avatar
        BIOferta
        oct. 18, 2017

        Hola Esmeralda, muchas gracias por tu comentario. Puedes contactar con nosotros a través del formulario de contacto (pie de página). ¡Hasta pronto!

        • Avatar
          ESMERALDA MARLYN
          déc. 5, 2017

          muchas gracias

    • Avatar
      Manuel
      déc. 1, 2017

      Buenas, quería saber si es peligroso en el dentrífico (En el Licor del Polo aparece como el último componente con las siglas de colorante). Gracias

      • Avatar
        BIOferta
        déc. 13, 2017

        Hola Manuel, actualmente muchos estudios intentan buscar una respuesta a esta pregunta ya que, en forma de nanopartículas, podría haber un riesgo de migración en el organismo. No obstante, hasta el día de hoy, no existen resultados demostrados en el cuerpo humano. Esperamos haber aclarado tu duda ;-)

    • Avatar
      Nathaly
      juin 8, 2018

      Queria saber al inquietud e estado trabajando con bolsa llena de es polvo de titaniu de dioxido por una semana sin usa tapa boca ni protetires y e inalado mucho ese polvo.. Que debo hacer..

      • Avatar
        BIOferta
        juin 25, 2018

        Hola Nathaly. En este caso, te recomendamos acudir a tu medico general o algún especialista y explicarles en detalle con qué sustancias has trabajado y sobre todo de qué manera para que puedan darte su opinión y realizar los exámenes oportunos. ¡Gracias y hasta pronto!

    • Avatar
      leda de acosta
      août 31, 2018

      hoy ingerimos una sustancia en la composicion de una tabla de dulce, ademas de dioxido de titanio, el dulce contine bicarbonato de sodio y solbato de potacio. le confiezo que si mi hermano no se hubiera puesto indispuesto cuando lo consumio, no hubieramos leido para saber sus componentes, pero fue algo rapido y que lo dejo casi noquiado, con falta de respiracion y flojera en el cuerpo, ojos rojos y tos constante., en verdad ese producto en especial DIOXIDO DE TITANIO, es muy peligroso, debiera de prohibirse su venta. gracias

      • Avatar
        BIOferta
        sept. 19, 2018

        Hola Leda de acosta, sentimos mucho la mala experiencia que tuvo tu hermano al ingerir estos dulces. Efectivamente según la EWG cosmetics database, el dióxido de titanio tiene cierta toxicidad asociada a la respiración del ingrediente. Recomendamos evitar ingerir este tipo de sustancia para evitar estas circunstancias. ¡Hasta pronto!

Laisser un commentaire

* Nom
* E-mail : (Non publié)
   Site Internet: (Site url avec http://)
* Commentaire
Code