Comment lire les étiquettes des cosmétiques ?

Comment lire les étiquettes des cosmétiques ?

4 astuces pour apprendre à lire les étiquettes des cosmétiques.


De plus en plus d’allergies et de problèmes de peau apparaissent suite à l’utilisation de certains produits de beauté contenant des substances dites « nocives ». Alors quelle est la solution ? Comment détecter ce type d’ingrédients ?

Pour cela, on nous dit qu’il suffit de lire l’étiquette des cosmétiques. Parfait. Cela semble plutôt simple à première vue. Mais au moment de consulter l’arrière du produit de beauté, surprise ! Les choses se compliquent…

Tout d’abord si vous n’avez pas une bonne vue, mettez vos lunettes car l’information la plus intéressante est écrite le plus petit possible.  Ensuite, vous commencez la lecture et vous avez soudain des flashbacks de vos cours d’anglais, de latin et de chimie qui vous inondent la mémoire… Mais pas de panique ! Nous avons tous été confrontés à ce problème.

C’est pourquoi nous allons vous dévoiler quelques astuces pour faciliter la lecture des étiquettes de cosmétiques :      


  • Astuce 1 : Détecter les ingrédients principaux du produit.

Rien de plus simple. Les ingrédients de l’INCI (International Nomenclature of Cosmetics Ingredients) sont classés en fonction de la quantité inclue dans le produit de beauté, de la plus grande à la plus petite.

En général, le premier ingrédient contenu dans les crèmes est l’eau (Aqua) permettant une hydratation optimale de la peau. Vous vous rendrez compte rapidement que les actifs cités sur la publicité du produit (souvent ceux qui vous ont poussé à l’achat) correspondent rarement aux ingrédients les plus présents dans celui-ci.

Attention toutefois, certains actifs n’ont pas besoin d’être présents en grande quantité pour être efficaces ou, comme dans le cas des huiles essentielles, certaines doses ne peuvent pas être dépassées.


  • Astuce 2 : Connaître la date de conservation après ouverture.

Par respect de la règlementation des produits de beauté, l’étiquette de cosmétiques doit mentionner la période de conservation après l’ouverture du produit. Recherchez sur l’emballage un petit symbole représentant un « petit pot ouvert » avec un nombre inscrit à l’intérieur suivi d’un « M », par exemple « 6M » signifie « 6 mois ».

Ça y est vous connaissez le nombre de mois de conservation suite à l’ouverture de vos produits !


  • Astuce 3 : Différencier les substances chimiques des substances naturelles.

Selon l’INCI, les noms des substances chimiques apparaissent en anglais alors que les noms de produits naturels sont inscrits en latin (exemple eau : aqua). Vous pouvez donc dès à présent comparer les contenus de ces différents types de substances.


  • Astuce 4 : Repérer les ingrédients à se méfier

Voilà la partie la plus complexe, premièrement parce que la liste des composants indésirables est longue et ensuite car les noms sont loin d’être simples à mémoriser.

Les principaux ingrédients à éviter son les parabènes, les PEG ou les PPG, les silicones, les SLS, les paraffines et les huiles minérales, les phtalates, les sels d’aluminium, etc.

Si vous souhaitez les reconnaître facilement, consultez la liste des 10 ingrédients à se méfier sur l’INCI.

Nous espérons que ces petites astuces faciliteront votre choix face à l’immensité de possibilités qui s’offrent à vous sur le marché.

Le recours aux cosmétiques BIO peut-être une solution puisque cela permet de minimiser fortement les risques de réaction au contact de la peau, même si nous vous rappelons que le risque 0 n’existe pas, les matières naturelles pouvant également dans certains cas provoquer une réaction.

Si vous aussi vous avez d’autres astuces pour lire les étiquettes des cosmétiques, n’hésitez pas à laisser votre commentaire.

6 Commentaires

    • Avatar
      Silvia
      avril 2, 2016

      Gracias por este artículo. Ha sido de gran utilidad para reconocer lo que no conviene usar en nuestra piel.

    • Avatar
      BIOferta
      avril 9, 2016

      Muchas gracias Silvia por tu comentario. Al principio lo de mirar la etiqueta da pereza pero una vez aprendemos a descartar las sustancias nocivas ya no paramos de hacerlo ;-)

    • Avatar
      Rosana
      avril 12, 2018

      No suelo leer las etiquetas de los productos pero a partir de ahora las consultaré.

      • Avatar
        BIOferta
        avril 12, 2018

        Hola Rosana! Sí, es muy recomendable leer las etiquetas de los productos para no llevarse sorpresas en casa ;-) Hasta pronto y ¡gracias por el comentario!

    • Avatar
      Mercedes
      févr. 24, 2019

      La marca Cosmetica “Biologique Recherche” contiene ingredientes tóxicos? Me habían dicho que no pero entre los ingredientes he visto que contienen Propylene Glycol. La lista de productos tóxicos nombra los Compuesto de Polietilenglicol (PEG). Muchas gracias 5nmzh

      • Avatar
        BIOferta
        avril 23, 2019

        Hola Mercedes! Dependiendo del origen (natural o químico), esta sustancia puede tener un impacto negativo o no. Si el producto lleva unos de los sellos naturales o ecológicos otorgados por organismos externos como Ecocert, bdih, etc. significa que el origen es natural. Esperamos haber aclarado tu duda, ¡hasta pronto!

Laisser un commentaire

* Nom
* E-mail : (Non publié)
   Site Internet: (Site url avec http://)
* Commentaire
Code